Big Pharma : pourquoi Sanofi travaille avec Google ?

Tech


Verily, filiale de Google consacrée à la santé, a récemment annoncé la signature d’un partenariat avec les quatre principaux laboratoires pharmaceutiques, dont Sanofi. Une nouvelle étape dans la collaboration entre les Français et le géant d’Internet.

Male And Female Scientists Using Microscopes In Laboratory

L’intérêt de Google pour le marché de la santé connectée ne date pas d’hier. Dès 2014, la société-mère Alphabet développe Google Life Sciences, qui devient Verily en 2015, sans que les spécialistes ne sachent concrètement quel objectif vise le géant d’Internet à travers cette nouvelle entité. L’annonce récente du partenariat avec Sanofi, Novartis, Pfizer et Otsuka autour des essais cliniques lui permet en tout cas de réaffirmer sa volonté de mettre sa puissance technologique au service de l’amélioration de l’efficacité des services de santé.

Premiers tests sur le diabète

Entre Google et les Français de Sanofi, l’alliance a vu le jour en 2016. À l’époque, ils s’associent au sein d’Onduo, une co-entreprise consacrée au développement d’outils pour le suivi du patient atteint du diabète de type 2. Une aubaine pour le laboratoire qui fait justement face à une féroce concurrence sur ce marché très lucratif (425 millions d’adultes en 2017 selon la Fédération Internationale du Diabète).

À travers Onduo, l’objectif est de créer une « clinique virtuelle du diabète » grâce à une application et une plateforme destinées à permettre l’interaction entre le patient et une équipe de soignants spécialisés. Pour fournir ces conseils personnalisés, l’interface collecte et analyse les données fournies par le patient (contenu des repas, activité, etc.) mais également récupérées sur d’autres applications (par exemple, les trackers d’activité) ou des lecteurs de glycémie connectés. Testée depuis un an aux États-Unis, la plateforme affiche des résultats encourageants auprès de plus de 4 000 patients. Elle pourrait ouvrir la voie à d’autres services, d’autant que le duo conçoit également une pompe à insuline intelligente en association avec Sensile Medical.

Faciliter les essais cliniques

Le nouveau partenariat à quatre devrait faire fructifier ces premiers essais en approfondissant encore l’utilisation des données dans la mise en œuvre des recherches cliniques. Depuis sa création, Verily se concentre notamment sur le projet « Baseline », qui consiste à trouver les moyens de mieux analyser les données produites par les capteurs de santé connectée. Les différents laboratoires pourront donc s’appuyer sur cette plateforme technologique afin de mieux cibler les « cobayes » potentiels et faciliter le pilotage des essais cliniques. Un outil d’autant plus utile que cette phase essentielle demeure longue et coûteuse pour un laboratoire. De son côté, Google avance progressivement dans la réalisation d’une de ses ambitions assumées : réaliser une authentique cartographie de la santé humaine.

O post Big Pharma : pourquoi Sanofi travaille avec Google ? apareceu primeiro em E-media, the Econocom blog.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *